Pourquoi les mères sont moins récompensées que les pères ?

dans Société par

Le récit qui va suivre nous vient de Constance Hall, une blogueuse australienne et mère de 3 enfants. Elle a remarqué que les gens autour d’elle réagissent différemment selon si c’est elle ou son mari qui s’occupent de leurs enfants. Il arrive même qu’elle soit critiquée pour certaines actions alors que quand c’est le père qui le fait, on le félicite ! Par exemple si c’est le père qui emmène faire les courses avec ses enfants, les gens diront « mais où est ta femme ? Elle a de la chance de t’avoir ! ». En réalité, ce genre de choses arrivent malheureusement à beaucoup de mères. Je n’ai pas encore d’enfant mais quand j’ai lu ce témoignage j’ai été choquée ! Ça parlera sûrement à celles qui ont des enfants.

« J’étais en train de prendre le petit déjeuner avec une amie et bien sûr, Snow avait besoin d’être changée. Je suis partie dans les toilettes et il n’y avait pas de table à langer. Pas de problème. Le restaurant était dans un parc, je suis donc partie loin, je l’ai posé dans l’herbe et j’ai changé sa couche. Tant pis.

30 minutes plus tard, une femme s’approche de moi et dit « Je vous ai vu changer la couche de votre fille. Pouvez-vous utiliser la table à langer la prochaine fois ? ». J’ai répondu « Il n’y en avait pas. » Elle a rétorqué « Il y en a, elle est dans les toilettes pour handicapés qui sont dans l’autre coin. » J’ai dit « Cool, elle ne fera pas caca avant 6 heures mais je ferai ce qu’il faut la prochaine fois. »

Je me suis sentie nulle. Le monde a continué de tourner.

 

Le week-end suivant, nous étions tous dans ce parc. Rumi avait besoin d’être changée. J’ai dit à Bill que c’était à son tour. Il a allongé Rumi sur l’herbe et a changé sa couche. Un groupe de femmes est passé et à ce moment-là l’une d’elles a dit « Oh quel bon père ! C’est ce qu’on aime voir. »

constance
Source photo : facebook/Constance Hall

Bill a eu l’impression d’être une légende. Le monde a continué de tourner.

 

Je n’y ai pas beaucoup pensé parce que j’y suis habituée. J’ai l’habitude d’être scrutée dans des tâches que mon mari fait aussi et qu’on le félicite pour ça. Je suis habituée d’aller chercher les enfants à l’école et de faire face aux regards jugeurs quand j’arrive en retard, alors que Bill a l’habitude qu’on lui déroule le tapis rouge et qu’une fanfare joue pour lui pour sa présence héroïque à l’école.

C’est ce que veut la société. Nous mettons beaucoup de pression sur les femmes pour qu’elles soient parfaites et désintéressées pendant que nous demandons aux hommes peu de devoirs parentaux.

Je ne dis pas qu’il faut arrêter de féliciter les pères. J’aime voir Bill obtenir des louanges pour des choses qu’il fait pour nos enfants. C’est un bon père, pourquoi pas le célébrer. Mais félicitons nous les uns les autres aussi. Disons nous quand nous voyons une femme qui parle au téléphone en poussant son landau « Oh, elle a choisi de ne pas rester à la maison à enchérir de la vodka sur Ebay. Elle a choisi de venir au parc et d’être une maman magnifique. »

Des célébrations, une tape dans la main ou juste un geste d’affection pour les reines d’aujourd’hui parce qu’elles méritent une standing ovation.

La gentillesse déroule le tapis rouge à tous les culs merdeux et la fanfare est là à chaque sortie d’école.

Vous ne pouvez pas le voir. »

Texte original ici.


C’est compliqué même aujourd’hui de penser que le père doit autant s’occuper de son enfant que la mère alors que ça devrait être normal. Un enfant se fait à deux !

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager, le liker ou le commenter sur les réseaux sociaux !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Tags:

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

*