Tout ce qu’il y a à savoir sur les lapins

dans Animaux par

Vous voulez adopter un lapin ? Voici quelques conseils pour bien s’en occuper ! Ayant moi-même deux lapins, un mâle et une femelle nommés Apollo et Athéna (oui comme les dieux grecs !), je me permets de partager mon expérience avec vous. Vous me direz peut-être qu’il y a déjà beaucoup d’articles sur eux. Le problème est qu’il y a souvent des erreurs !

Je ne suis pas vétérinaire mais je me suis basée sur le site Marguerite et Cie, une véritable bible sur les lapins. Leurs articles sont des traductions d’ouvrages réalisés par des vétérinaires, ils partagent aussi leur expérience.

Voici les points les plus importants :

1. L’alimentation

 

Source photo :  brune caramel

Les lapins ont un système digestif fragile. Les nourrir qu’avec des granulés industriels est nocif pour eux, cela entraîne des problèmes graves comme le surpoids, les diarrhées, une mauvaise usure des dents… et peu de temps plus tard, la mort. Un lapin peut vivre plus de 10 ans. S’il mange mal, il mourra au bout de 5 ans dans le meilleur des cas.

Ils se nourrissent en réalité de verdure et non de céréales, c’est-à-dire de foin, des légumes, des herbes et autres plantes du jardin.

En terme de quantité, cela dépend de l’activité physique et du poids du lapin. S’il bouge beaucoup, il aura besoin de plus d’énergie. Pour les légumes, c’est 8% du poids et 2% pour les granulés si vous lui en donnez. Pour se faire une idée, un lapin nain mange 150g de nourriture par jour, les béliers 200g et les gros lapins, 500g.

Quant au foin, c’est la base de l’alimentation, il doit en avoir à disposition toute la journée, cela permet de lui user les dents (qui poussent continuellement) et d’avoir un bon système digestif. Il faut qu’il sente bon, qu’il soit bien vert, qu’il ait été séché au soleil et qu’il ne soit pas poussiéreux ni coupé et qu’il ne contienne pas de luzerne (alfafa).

Il est possible de leur donner des granulés mais seulement en petite quantité et il faut qu’il n’y ait pas de céréales dedans, ni de luzerne (pour les lapins adultes) et qu’elles contiennent au moins 20% de fibres. L’idéal serait de ne pas en donner mais tout le monde n’a pas de jardin et acheter que des légumes a un coût ! Personnellement, je donne à mes lapins 1 petite poignée chacun de granulés le matin de la marque Bunny (la marque Oxbow Hay est tout aussi bien) et des légumes le soir. Ils mangent du foin de la marque Bunny.

granulés
Source photo : droite : lapinouxdelaurore / gauche : lesanimauxdejustine

Voici la liste des légumes et des plantes autorisés. Ils ont droit aux fruits mais seulement en petite quantité et de temps en temps. Les carottes étant sucrées, on peut en donner que de temps en temps et seulement un morceau.

Il y a des aliments qu’il ne faut surtout pas donner : biscotte, brioche, chocolat, fruits à coque, friandises, maïs, graines, produits laitiers…

En gros, oubliez tout ce que vendent les supermarchés (sauf les légumes).

Et le pain ? S’il est dur oui mais vraiment de temps en temps. Il ne sert pas à faire les dents.

Quant à l’eau, pour éviter que votre lapin ait des problèmes urinaires, le mieux est de leur donner une eau pauvre en calcium et dans une écuelle. Les biberons ne sont pas pratiques et plein de bactéries.

Les jeunes lapins ne mangent pas comme les adultes. Jusqu’à 6 mois, il faut leur donner des granulés faits spécialement pour les petits et sans modération, tout comme le foin. La marque Bunny et Oxbow proposent des granulés pour lapereaux. Les différences avec les granulés pour adultes sont la taille et le fait qu’ils contiennent de la luzerne. C’est riche en calcium, ce qui permet au lapereau de bien renforcer son ossature en grandissant. On peut commencer à leur donner des légumes vers l’âge de 3 à 5 mois mais en petite quantité et petit à petit.

La transition vers une alimentation différente doit se faire progressivement. Si elle radicale, les intestins de votre lapin auront du mal à le supporter et il aura des diarrhées. Elles peuvent être mortelles pour un lapin !

La caecotrophie : Les lapins mangent une partie de leurs crottes appelées caecotrophes. Elles sont différentes des crottes normales. Vous trouverez sur ce lien tout ce qu’il y a à savoir dessus.

2. L’habitat

 

Vous pensez peut-être à acheter une cage, c’est la base après tout… Et bien non ! Un lapin a besoin d’espace et doit pouvoir courir. Laissez un lapin enfermé toute la journée est catastrophique physiquement et moralement. Si vous n’avez pas le choix que de prendre une cage, prenez la plus grande possible et laissez votre lapin gambader dans la maison quand vous êtes présent. Nous verrons plus loin comment l’empêcher de faire des bêtises quand il sort.

Quant à l’aménagement de la cage, ne la tapisser pas de journaux ni de copeaux. Ils sont non seulement peu absorbants et créent des problèmes respiratoires. Vous pouvez mettre un tapis pour son confort, un coin nourriture, des jouets en bois pour se faire les dents et se divertir et un bac à litière comme les chats. En revanche, la litière n’est pas la même, les plus efficaces sont celles en cellulose ou en bois. Il est conseillé de mettre le bac sous le râtelier pour que les crottes aillent directement dans la litière quand qu’il mange. La paille ne fait pas office de litière ni de foin mais elle peut être utilisée pour créer un lit confortable. Les lapins aiment aussi les coussins !

lapin apollo
Source photo : Brune Caramel

Voici la cage d’Apollo quand j’habitais chez mes parents. Je n’avais pas encore Athéna.

Et sinon, il y a l’enclos ou la liberté

Mes lapins vivent dans un enclos, ça prend beaucoup de place dans mon appartement mais au moins ils ont plus de place. Ils peuvent sortir quand ils veulent, je ferme l’enclos que la nuit ou quand je ne suis pas là. On me demande souvent « tu n’as pas peur qu’ils mangent les fils ? » ou « ils ne laissent pas des crottes partout ? », et bien non. Ils sont aussi propres que leur copine féline Gaïa et ils ne font pas de bêtises parce que je les ai éduqué. Ils pourraient d’ailleurs vivre sans cage mais ils ont l’air de bien aimer leur espace. Je pense supprimer l’enclos quand on aura une maison.

enclos
Source photo : Brune Caramel

J’ai troqué la cage d’Apollo contre un enclos quand on a emménagé dans un appartement.

Des propriétaires de lapins choisissent aussi de ne pas avoir de cage ni d’enclos, ils ont tout de même un coin pour eux avec leur litière, leur espace de jeu et leur nourriture. Avant ça, il faut éloigner du lapin tout ce qui pourrait être dangereux pour lui. Si vous avez d’autres animaux, la cohabitation est possible.

Un lapin peut tout autant déambuler dans une maison comme un chat ou un chien. Plus vous l’enfermerez, plus il fera des bêtises quand il sortira car il ne pourra pas se défouler. Un lapin ça joue, ça court, ça creuse, ça gratte, ça s’étire, il faut leur laisser faire tout ça. Ils aiment aussi être près des habitants de la maison, voir ce qu’ils font ou même leur demander des câlins. C’est dommage de les priver de contact !

3. La communication et l’éducation

 

Les lapins ne sont pas aussi expressifs que les chats ou les chiens mais ça ne veut pas dire qu’ils n’ont pas de sentiments. Au contraire, ils savent très bien faire savoir ce qu’ils pensent mais il faut savoir décoder leurs mouvements. Pour exprimer leur colère, ils grognent et tapent du pied. Pour exprimer la joie, ils sautillent, font des bonds ou grincent légèrement des dents (si le grincement est fort et si le lapin est en position poule, c’est qu’il ne va pas bien !). Quand il est en chaleur, il pousse des petits « honk honk » et tournent autour des jambes. Quand il a peur, il se met à détaler d’un coup. S’il le fait plusieurs fois d’affilée, c’est qu’il se défoule. S’il lève les oreilles, c’est qu’il est en train d’écouter. S’il se lève sur ses pattes arrière, c’est qu’il est curieux.

lapin curieux

Source photo : loubejac.blog50.com

Pour approcher un lapin, mettez vous à sa hauteur et montrez lui votre main en la mettant devant ses yeux et non son front. S’il ne voit pas bien ou si vous arrivez trop brusquement, il prendra peur. S’il baisse la tête, c’est qu’il est prêt à recevoir votre câlin. S’il donne des coups de museaux, ça veut dire qu’il ne veut pas. Ils adorent qu’on leur caresse derrière les oreilles, le front et la mâchoire ! S’il vous lèche, cela veut dire qu’il veut vous toiletter, ce n’est pas un bisou. Le toilettage est un point important dans la hiérarchie des lapins mais si vous n’en avez qu’un, il vous considérera comme son égal et pourra aussi bien vous toiletter que de demander un toilettage. Pour cela, caresser lui la mâchoire.

L’empêcher de faire des bêtises :

Les lapins sont intelligents et comprennent ce qu’on leur dit. Ils sont aussi capables de reconnaître leur nom. Quand vous le grondez, prenez un voix grave et direct. Elle doit être différente de celle que vous avez quand vous lui parler normalement. S’il est en train de ronger un meuble ou fil, empêchez le en disant « non ! » et montrez ce qu’il peut ronger. Ne le remettez pas en cage, il sera encore plus frustré et pensera que la cage est son coin punition. Il faut persévérer et commencer l’éducation dès qu’il arrive chez vous. Ma lapine a mis beaucoup de temps avant de comprendre qu’il ne fallait pas qu’elle touche aux fils. Il lui arrive de s’en approcher de trop près mais maintenant, il suffit de la regarder et qu’elle comprend qu’elle n’a pas le droit.

Il y a des bêtises qui sont liées au comportement sexuel comme le jet de pipi, le balisage de crottes, monter sur le canapé… Cela arrive en général du jour au lendemain, vers 5 mois. Votre lapin cherche juste à vous montrer qui est le patron et rien ne peut l’en empêcher à par la castration. Les femelles peuvent avoir le même comportement. Il est conseillé de les faire stériliser pour éviter l’apparition d’un cancer de l’utérus ou de tumeur.

4. Les maladies

 

Un lapin étant fragile, presque tout peut le tuer si on ne fait rien : une diarrhée répétée et longue, un rhume, être exposé au soleil ou au froid trop longtemps, laisser les dents poussées, les kystes,  problèmes urinaires… Si on fait bien attention à la santé de son lapin, il n’y aura aucun problème.

Attention tout de même au coryza, c’est une maladie qui touche aussi les chats mais ils ne peuvent se la transmettre. C’est comme un rhume pour nous mais il est mortel pour les chats et les lapins s’il n’est pas soigné. Les causes sont diverses : exposition aux courants d’air, air trop sec, changement de température…

lapin malade
Source photo : papouilloulelapin

Il arrive aussi que des lapereaux l’attrapent dans les élevages et vous vous retrouvez avec un lapin malade sans le savoir, tout comme la pasteurellose. Ces maladies se manifestent par des éternuements, des écoulements purulents, une difficulté à respirer… Un lapin qui respire par la bouche est le signe d’une détresse respiratoire. Il faut aussitôt l’emmener chez le vétérinaire qu’il lui donnera un traitement adapté.

Apollo a eu le coryza, ça ne se voyait pas du tout. Seulement, je l’ai entendu éternué plusieurs fois d’affilée, c’était la première fois, du coup ça m’a mis la puce à l’oreille. J’ai pris rendez-vous le jour même et la vétérinaire a vu qu’il avait le nez un peu bouché. Il vaut mieux ne pas attendre ! A par ça, aucun n’a pas été malade depuis.

5. Les soins

 

Un lapin se lave tout seul, pas besoin de le laver (à par s’il est vraiment sale). Il faut tout de même brosser sa fourrure de temps en temps pour retirer les poils morts, surtout en période de mue. Pour les lapins angora, il faut les coiffer souvent pour éviter qu’ils aient des noeuds ou avalent trop de poils. L’été, on coupe les poils trop longs pour que le lapin souffre moins de la chaleur.

Si un lapin ne fait pas ses griffes tout seul, elles continueront de pousser. Procurez vous un couple ongles pour lapin ou pour chat selon sa taille et coupez juste ce qu’il dépasse de ses poils. Si ça saigne, c’est que vous avez trop coupé !

Il y a des choses que vous pouvez vérifier pour être sûr que votre lapin va bien comme :

-le nez, il ne doit pas être mouillé,

-les yeux, ils doivent être propres et pas grands ouverts,

-les oreilles, elles doivent être roses et ne pas sentir mauvais, si elles sont sales, nettoyez les avec un produit adapté.

-les dents, elles doivent être bien alignées. Tâtez les mâchoires pour vérifier qu’il n’y a pas d’abcès.

-les parties génitales, il ne doit pas y avoir de traces d’urine et de crottes. Si c’est sale, nettoyez cette partie avec un shampoing pour lapin. Un arrière souillé peut être un signe d’obésité ou de diarrhée.

-Les pattes arrières, elles doivent être recouvertes de fourrure,

Si votre lapin reste en boule toute la journée alors qu’il a l’habitude de courir, c’est qu’il est peut-être malade.


Si on fait un résumé de toutes ces informations (et il y en a beaucoup !), voici ce qu’il ressort :

Un lapin mange deux fois par jour, que de la verdure, des légumes et du foin, éventuellement des granulés (sans céréales et contenant minimum 20% de fibres et maximum 15% de protéines). Il faut qu’il sorte de sa cage le plus longtemps possible pour qu’il puisse se défouler et se dégourdir. Il faut ne pas le laisser de côté, il a autant sa place qu’un chat ou un chien. Il faut surveiller son état de santé, ça ne voit pas toujours quand ils sont malades !

Toujours envie d’avoir un lapin ? Il y a beaucoup de choses à penser mais ces animaux méritent qu’on apprenne à les connaître. Si vous prenez le temps de l’éduquer, de faire en sorte qu’il s’habitue à vous et si vous lui donner beaucoup d’amour, il vous le rendra !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

*